Articles récents

5 bonnes raisons de se faire vacciner !

UNE RÉSIDENCE INTERGÉNÉRATIONNELLE À CHAMPAGNE-SUR-SEINE !

Le 7 juillet dernier, Claude JAMET, Président de Val du Loing Habitat, inaugurait à Champagne-sur-Seine la 1ère résidence intergénérationnelle de Val du Loing Habitat. Située au 2, rue de Bourgogne, la résidence « Les Cenelles » comprend 80 logements locatifs sociaux allant du T2 au T4 dont 56 certifiés Habitat Senior Service.

La dernière-née de Val du Loing Habitat a été inaugurée, en partenariat avec le Groupe Pierreval, en présence notamment du Responsable du service Habitat et Rénovation Urbaine de la DDT 77, Monsieur Charles Tamazount, du Vice-Président du Conseil Régional d’Ile-de-France, Monsieur James Chéron, du Maire de Champagne-sur-Seine, Monsieur Michel Gonord, de la Présidente de la Fédération de l’ADMR, Madame Josiane Pydo et du Directeur des Partenariats et des Produits Gérés Groupe Pierreval, Monsieur Antoine Devilliers.

Caractéristiques de l’opération

Le bâtiment, scindé en plusieurs parties dont une à toit plat, s’intègre parfaitement dans le paysage. Confortables et lumineux, les logements collectifs situés au rez-de-chaussée disposent d’un jardin et ceux situés à l’étage ont la chance de pouvoir jouir d’un balcon et certains d’une terrasse, d’un parking privatif de 80 places ainsi que d’un local vélo et poussette.

Pensée en termes d’accessibilité, de proximité et de modernité, cette résidence est le fruit d’un partenariat original, placé sous le signe d’une volonté sociale et solidaire.

Cette résidence, dont les logements et les parties communes sont adaptés pour plus de sécurité et de confort, permet de préserver une mixité générationnelle pour favoriser le lien social et l’entraide entre voisins. En effet, la résidence « Les Cenelles » bénéficie d’une grande salle collective gérée par l’association ADMR pour accueillir des activités à destination des séniors ainsi que d’équipements techniques de confort tels que les portes de halls automatiques ou encore la signalétique adaptée au sein de la résidence.

La résidence « Les Cenelles » accueille depuis le 17 mai 2021 ses locataires.

Répondre aux besoins des locataires

Ce projet est né suite à une forte demande des locataires de Val du Loing Habitat sur la commune de Champagne-sur-Seine, très charmante commune située idéalement à proximité de Fontainebleau, de Moret-Loing-et Orvanne, de Montereau et à seulement 40 minutes en train de Paris Gare de Lyon. La résidence « Les Cenelles » offre ainsi de nouveau la possibilité de diversifier patrimoine de Val du Loing Habitat et l’opportunité pour ses locataires de vivre dans un espace sécurisé et à taille humaine.

Le chauffage et l’eau chaude sanitaire sont assurés par des chaudières individuels au gaz. Le comptage des consommations énergétiques est conçu de manière à assurer un décompte et une facturation individuelle, garantissant de faibles charges pour les locataires. Tous les logements ont des volets roulants électriques avec des commandes centralisées.

Depuis de nombreuses années, VLH intègre au cœur de tous ses projets une démarche globale de développement durable.

Ces actions permettent de préserver l’environnement, de diminuer la facture énergétique et d’améliorer le cadre de vie des locataires.

La résidence « Les Cenelles » est ainsi certifiée « HSS », « NF HABITAT HQE » et Label « RT 2012 -20% ».

Proposer des logements de grande qualité à des prix modérés

En ce qui concerne la typologie des logements, 31 T2 disposent d’une surface moyenne habitable de 48 m², 36 T3 d’une surface moyenne habitable de 65 m², et 13 T4 d’une surface moyenne habitable de 82 m².

Le prix moyen des loyers au m² pour un logement individuel est d’environ 6.73 €. A titre d’exemple, un T3 individuel de 63 m² est loué 477.52 € hors charges.

L’opération a été réalisée dans le cadre d’une Vente en l’Etat Futur d’Achèvement (VEFA) conclue entre Pierreval et Val du Loing Habitat.

Il est à souligner que parmi les 80 logements, 52 sont financés en PLUS, 23 en PLAI.

Le montant global de l’opération s’élève à 12 137 084 € (prix de revient) financés par des :

– Subventions de la DDT77 : 320 000 €

– Subvention de la Région IDF : 104 045 €

– Prêts collecteurs (Action Logement) : 704 000 €

– Prêt CDC : 9 872 637 €

– Fonds propres Val du Loing Habitat : 1 136 402 €

STAGE DE DANSE HIP-HOP A NEMOURS EN JUILLET !

STAGE DE DANSE HIP-HOP A NEMOURS EN AOUT !

La régularisation des charges au titre de l’année 2020 sera imputée sur votre compte locataire mi-juillet 2021

Vous disposez de six mois à compter de l’envoi du décompte par nature de charges, soit à compter du 17 juin 2021 et jusqu’au 17 décembre 2021 pour demander des éléments de compréhension ou visualiser les pièces justificatives auprès de Val du Loing Habitat.

A cet effet le service quittancement se tiendra à votre disposition sur rendez-vous en la personne de Madame CORSAIN Catherine au 01.64.45.54.17.

Pour rappel :

« Si le solde client est négatif (-) » la somme viendra en déduction du solde de votre compte locataire,

« Si le solde client est positif (+) », la somme sera imputée sur votre compte locataire.

 A savoir :

Si vous êtes redevables d’un montant (que vous soyez en prélèvement automatique des loyers ou pas), il faudra faire un paiement complémentaire à votre échéance.

Si votre compte locataire est à jour, sur demande écrite et accompagnée d’un RIB, nous pourrons procéder à un remboursement sur votre compte bancaire,

Si votre compte locataire n’est pas à jour et en cas de difficultés à régler nous pouvons vous proposer un échelonnement de votre créance.

Venez retrouver vos acteurs des Arts, de la Culture et du Sport à Moret-Loing-et-Orvanne

Evolution des aides au logement 2021 : l’alignement des ressources trimestrielles en vigueur

Le calcul trimestriel des aides personnelles au logement

Depuis le mois de janvier 2021, l’aide au logement est calculée tous les 3 mois pour mieux s’adapter à la situation de l’allocataire.
Depuis le 1er janvier, il peut y avoir, pour les allocataires qui bénéficient de plusieurs prestations trimestrielles, un décalage entre le trimestre de droit de l’aide au logement et le trimestre d’une autre prestation (Rsa, Prime d’activité, Aah).

L’alignement du trimestre de droit de l’aide au logement sur les trimestres des autres prestations

Depuis le mois d’avril, le trimestre de droit pour les aides personnelles au logement pris en compte pour le calcul de l’aide au logement est le même trimestre de droit que les autres prestations trimestrialisées.
L’alignement trimestriel met en cohérence les trimestres de droit d’aide au logement sur les trimestres de droit Rsa (Revenu de solidarité active), Ppa (Prime d’activité) ou Aah (Allocation adulte handicapé), dans cet ordre de priorité.

L’alignement trimestriel vise à simplifier le parcours et les démarches des usagers

Il sécurise le budget de l’allocataire car le montant des prestations trimestrielles demeure identique pendant 3 mois.
Il facilite également les démarches pour les allocataires qui les effectuent sur le même mois.
2,4 millions d’allocataires en France doivent connaître un alignement sur avril et mai.

Information des allocataires

Les bénéficiaires de l’Aah, Ppa et Rsa complètent leur déclaration trimestrielle avec leurs ressources dès qu’ils ont une alerte sur leur espace « Mon Compte ».
Ils vérifient en parallèle les ressources renseignées par la Caf sur leur espace “Mon Compte” pour leur aide personnelle au logement (Apl). La Caf les prévient par sms si des ressources sont à compléter.
Fin mai, ils verront sur leur espace “Mon Compte” le montant global de leurs prestations, versé à partir du 5 juin.

Les ressources prises en compte pour le Rsa, la Prime d’activité ou l’Aah trimestrialisée et l’aide au logement ne sont pas les mêmes, pourquoi ?  

Les ressources prises en compte pour le calcul des droits sont différentes en fonction des prestations :

  • pour l’aide au logement: les ressources nettes imposables sont récupérées automatiquement par la Caf. Dans certains cas, une déclaration complémentaire peut être demandée ;
    • pour le Rsa et la Prime d’activité: les personnes doivent continuer à faire leurs déclarations trimestrielles en indiquant le net à payer ;
    • pour l’Aah trimestrialisée : les personnes doivent continuer à faire leurs déclarations trimestrielles en indiquant le net imposable.

Pour information :

  • Le net imposable, c’est le montant déclaré aux impôts
    • Le net à payer, c’est la somme perçue avant prélèvement à la source au titre de l’impôt, retenue ou saisie – la somme est à déclarer sur le mois où elle est perçue.

Faut-il faire une déclaration lorsque la personne n’a aucune ressource à déclarer ?

Si la personne bénéficie du Rsa, de la Prime d’activité ou de l’Aah trimestrialisée et qu’elle n’aucune ressource, elle doit aussi le déclarer en cochant la case « aucun revenu » sur sa déclaration trimestrielle. Si elle ne complète pas cette déclaration, ses droits ne lui seront plus versés.

20 ans de Présidence !

Le 30 mai 2021, Monsieur Claude JAMET a fêté ses 20 ans à la Présidence de Val du Loing Habitat !

A cette occasion, nous avons réalisé une interview avec le Président, qui s’est confié sur son parcours au sein de Val du Loing Habitat. Pour rappel, Monsieur Jamet a d’abord été membre du Conseil d’Administration pendant 12 ans avant d’en devenir le Président.

Lors de cet entretien, nous sommes revenus avec lui sur l’évolution considérable qu’à connu le secteur HLM sur ces 20 dernières années mais aussi sur les projets les plus marquants, comme l’opération menée avec l’ANRU, qui a permis de réhabiliter l’ensemble du Mont Saint-Martin à Nemours, ou encore la création de la MAS de Nemours qui accueille notamment des enfants en situation de handicap.

Monsieur Jamet, qui a reçu la Médaille de l’Ordre National du Mérite en 2019, a également évoqué à quel point il avait été touché par la mobilisation des salariés et des locataires de VLH lors de son procès pour l’usine Thomson, pour laquelle il s’était battu afin de sauvegarder les emplois des salariés.

Nous aurons l’occasion de revenir plus en détail sur cette interview dans le prochain journal des locataires “Les Toits du Loing” qui sortira en septembre.

L’Assurance retraite Ile-de-France et VLH

Val du Loing Habitat et l’Assurance retraite d’Ile-de-France ont noué un partenariat qui déploie une politique d’accompagnement au vieillissement : actions de prévention, rénovation et amélioration du patrimoine occupé par des retraités, en logements familiaux ou en lieux de vie collectifs (résidences autonomie notamment). L’Assurance retraite Ile-de-France met à disposition différents outils au-delà des financements : ateliers du Prif, visites de prévention, la connaissance des résidences autonomies à travers l’outil SEFORA, etc. Elle propose également aux retraités fragiles des aides au quotidien.

Les aides au quotidien :

La CNAV Ile-de-France propose des aides et des conseils personnalisés conçus pour vous aider à préserver votre santé et votre autonomie. Il existe différentes solutions adaptées aux besoins de chacun, telles que :

  • les aides à domicile : vous avez la possibilité de demander une aide à domicile si vous souhaitez être accompagnés dans vos tâches quotidiennes (courses, confection des repas, lavage du linge, démarches administratives …).
  • l’accompagnement pour vos sorties ou vacances : vous avez la possibilité de faire appel à un accompagnateur spécialement formé pour assurer la sécurité de vos déplacements.
  • l’aide pour adapter son logement en partenariat avec Val du Loing Habitat : un dispositif d’aide à l’habitat vous permet de faire réaliser des travaux d’aménagement de votre logement, pour que vous puissiez y rester en toute sécurité. Il vous assure un accompagnement dans vos démarches et un soutien financier.
  • la cohabitation intergénérationnelle : la plateforme Toit +Moi vous met en contact avec des jeunes (étudiants, apprentis ou volontaires) à la recherche d’un logement en vue d’une cohabitation.

Pour tout autres renseignements https://www.lassuranceretraite-idf.fr

Une résidence intergénérationnelle à Champagne-sur-Seine

Le chantier de la résidence intergénérationnelle “Les Cenelles” s’achève. Située rue de Bourgogne à Champagne-sur-Seine, la résidence comprendra 80 logements locatifs sociaux, dont 56 certifiés Habitat Senior Service. L’opération est certifiée « Qualitel NF Habitat HQE ».

Le bâtiment, scindé en plusieurs parties dont une à toit plat, s’intègrera parfaitement dans le paysage.

Sur un terrain de 10 000 m2, le programme comptera 31 deux-pièces de 46,5 m2, 36 trois-pièces de 64,8 m2 et 13 quatre-pièces de 80 m2. Confortables et lumineux, tous posséderont des terrasses ou des balcons. 88 places de parkings et des espaces communs, comme une salle de 100 m2, sont également prévus.

Pensée en termes d’accessibilité, de proximité et de modernité, cette résidence est le fruit d’un partenariat original, placé sous le signe d’une volonté sociale et solidaire.

Cette résidence, dont les logements et les parties communes seront adaptés pour plus de sécurité et de confort, permettra de préserver une mixité générationnelle pour favoriser le lien social et l’entraide entre voisins.